Jacek Kaczmarski (**)
Accueil Remonter Contactez-moi

Accueil Remonter Edward Stachura Jacek Kaczmarski Ben Harper Marek Grechuta Incertitudes


Accueil
Remonter
Le Cri
Les Murs
Le Paradis
L'Exil
La Liberté


Jacek Kaczmarski, c'est mon ami et mon maître. Celui qui m'a aide grandir en tant que l'homme. Il m'a appris et il m'apprends toujours où et comment chercher des réponses dans les interrogations fondamentales de la vie. Je vais lui consacrer une place la plus importante sur ce site. Il a écrit des centaines de textes de chansons. Il les chantait avec une force immense.

 

Hélas, un cancer de la gorge l'a empêché de continuer. Il a été emporté par la maladie le 10 avril 2004. J'ai perdu ce jour-là un guide, un compagnon. Un ami. Il me manque énormément, mais je le retrouve en écoutant, toujours avec la même passion, ses chansons intemporelles.

La qualité de ses chansons me permet de le placer dans le cercle des plus immenses poètes-chanteurs de notre temps : Bob Dylan, Leonard Cohen, Jacques Brel ou Georges Brassens. Il le mérite.

Un écrivain poète chanteur Yves Simon disait à propos d'un grand barde américain*: "Parce qu'ils savent mieux que d'autres dénicher les secrets, parce qu'ils savent mieux que d'autres établir des liens là où il n'y en avait pas - et parce que de surcroît ils deviennent, consciemment ou non, les médiateurs de mondes souterrains et secrets-, certains artistes traversent leur époque en leur imprimant leur marque, indélébile. Ils sont poètes, alchimistes, ils écrivent, chantent, offrent leur voix, leur mots, leur musique à leurs contemporains, qui trouvent là des échos à leurs sourdes questions...
Sa grandeur et son talent furent justement de ne rien oublier de ses origines, d'avoir gardé la trace du monde des espérances pour en faire un tissu d'une inspiration. Pour les poètes il n'y a jamais des temps séparés de la vie, ni d'avant ni d'après, seule une existence qui se déroule par à-coups et dans laquelle ils puisent, sans retenue, une quantité infinie d'images qui serviront, pour ceux qui les découvriront un jour, à alimenter leurs mémoires défaillantes. (Kaczmarski), poète-chanteur-écouteur de plaintes, est un fabricant de souvenirs pour une (Europe) distraite. Amnésique?"
Je trouve que ces phrases conviennent parfaitement à Jacek.

Et mon rêve le plus fou c'est de faire revivre ses chansons ici, en français. Pour que l'écho de ses mélodies se mélange avec celui, toujours vivant, des chansons de Brel, de Brassens, de Piaf, de Gainsbourg et de plein d'autres. Mai avant y songer, j'ai du travail sur la planche.

 
Jacek Kaczmarski - Le Cri
 

Jacek Kaczmarski - Les Murs
 

Jacek Kaczmarski - Le Paradis
 

Jacek Kaczmarski - L'Exil
 

Jacek Kaczmarski - La Liberté

quelques traductions présentées sur ce site ont été récemment publiées dans le numéro 28 de LA REVUE NOUVEAUX DELITS publiée par Cathy Garcia. Je vous conseille d'aller faire un petit tour sur son blog.

*(Yves Simon parlant de Bruce Springsteen, dans "La ruée vers l'Infini" Livre de Poche 2005)

   


Pour ceux, qui peuvent lire le polonais, je conseille fortement deux sites consacrés à Jacek:

Site1  

Site2


Textes: Jacek Kaczmarski

Traduction: Rafal SZCZUCKI


Un commentaire, une correction, contactez-moi :

Rafal.S

Mail : raf.polo@gmail.com

 

 

 

(**)C'est le drapeau du Tibet. Il a été interdit par l'occupant chinois. Le montrer, le posséder vaut au Tibet plusieurs années de prison. Je tiens qu'il soit affiché en permanence sur mon site.

Accueil ] Remonter ] Contactez-moi ]

Vous pouvez  m'envoyer un courrier électronique à raf.polo@gmail.com pour toute question ou remarque concernant ce site et son contenu.
Dernière modification : 23 octobre 2006